Diaporama. Les images primées au World Press Photo 2017

News


Diaporama

Premier prix Problèmes actuels, catégorie photos uniques. Face à la charge de la police antiémeutes, une manifestante tend ses mains pour se faire arrêter, à Baton-Rouge, en Louisiane, le 9 juillet 2016. Les manifestants protestent contre la mort d’Alton Sterling, un Noir de 37 ans abattu à bout portant par des policiers. 

PHOTO JONATHAN BACHMAN / THOMSON REUTERS

Photo de l’année. Un assassinat en Turquie. 19 décembre 2016, à Ankara. Mevlut Mert Altintas vient d’assasiner l’ambassadeur russe en Turquie. PHOTO BURHAN OZBILICI / THE ASSOCIATED PRESS

Troisième prix Problèmes actuels, catégorie photos uniques. Migrants : le piège libyen. Deux réfugiées nigérianes dans un camp de détention de réfugiés à Surman, en Libye, le 17 août 2016.

PHOTO DANIEL ETTER

Edilane et trois de ses sept enfants se reposent sur un matelas à même le sol. Elle attend un garçon.

  Photo Peter Bauza / Echo Photojournalism

Premier prix Vie quotidienne, catégorie reportages. Cuba, au bord du changement. Dans la boutique d’un barbier à La Havane, à Cuba. 

PHOTO TOMAS MUNITA / THE NEW YORK TIMES

Premier prix informations générales, catégorie photos uniques. Offensive sur Mossoul. Les forces spéciales irakiennes fouillent des maisons à Gogjali, un quartier de Mossoul, pour y débusquer des combattants de Daech et du matériel leur appartenant, le 2 novembre 2016.   PHOTO LAURENT VAN DER STOCKT / GETTY REPORTAGE POUR LE MONDE
Premier prix catégorie reportages. À Manille, aux Philippines, Jimji, 6 ans, pleure devant le cercueil de son père. Depuis que le président Duterte a engagé une violente campagne anti-drogue, plus de 2 000 personnes ont été exécutées par la police. PHOTO DANIEL BEREHULAK POUR LE NEW YORK TIMES

Deuxième prix catégorie informations générales. La bataille de l’Irak pour reconquérir ses villes. Une famille irakienne fuit Mossoul, dernière place forte de l’État islamique dans la région, où les combats font rage entre l’organisation terroriste et les forces gouvernementales.  

PHOTO SERGEY PONOMAREV POUR LE NEW YORK TIMES

Premier prix catégorie projets au long cours. Jours noirs en Ukraine. Dans le village de Louhanskaya, dans l’Est de l’Ukraine, les habitants subissent au quotidien les conséquences du conflit, débuté en 2014, entre séparatistes prorusses et forces gouvernementales.  
  PHOTO VALERY MELNIKOV / ROSSIYA SEGODNYA

Second prix catégorie projets au long cours. Un voyage iranien. Un chauffeur de taxi fait sa prière sur un bout de trottoir, tandis que deux étudiants célèbrent leur mariage.  

PHOTO HOSSEIN FATEMI / PANOS PICTURES

Troisième prix catégorie projets au long cours. Table Rock, Nebraska. Le photographe a suivi la vie d’un petit village du Nebraska, de 1992 à mars 2016, où rien ne se passe. 

 

PHOTO MARKUS JOKELA / HELSINGIN SANOMAT

Premier prix Nature, catégorie reportages. Les guerres des rhinocéros. Le cadavre d’un rhinocéros tué quelques heures plus tôt, sur la réserve sud-africaine de Hluhluwe Umfolozi.  

 

PHOTO BRENT STIRTON / GETTY IMAGES / NATIONAL GEOGRAPHIC

Deuxième prix catégorie nature. Les pandas retournent à l’état sauvage. Dans la réserve de Wolang, près de Chengdu, en Chine, des gardiens écoutent le signal radio émis par le collier d’un panda prêt à être relâché.

PHOTO AMI VITALE / NATIONAL GEOGRAPHIC

Deuxième prix catégorie reportages. Chaque année, le 28 décembre, à Ibi, près d’Alicante, en Espagne, se produit la fête des Enfarinés. Deux groupes, les putschistes et les opposants, s’affrontent avec des œufs et de la farine. 

PHOTO ANTONIO GIBOTTA / CONTROLUCE

Premier prix catégorie Spot News. Des avocats aident leurs collègues blessés après l’explosion d’une bombe devant un hôpital civil, à Quetta, au Pakistan, le 8 août 2016.  

PHOTO JAMAL TARAQAI / EPA /MAXPPP

Deuxième prix catégorie Spot News. Rescapés des décombres. Des Syriens éloignent des bébés de la zone de bombardement dans le quartier de Salihin, tenu par les rebelles, à Alep, le 11 septembre 2016.  PHOTO AMEER ALHALBI / AFP

Troisième prix catégorie reportages. Les migrations méditerranéennes. Deux hommes paniquent lors de leur sauvetage entre la Libye et l’Italie. Selon un rapport de l’UNHCR, environ 5 000 personnes ont péri en essayant de traverser la Méditerranée, en 2016.

PHOTO MATHIEU WILLCOX

Publié le

Plus de 5 000 photographes ont proposé environ 80 000 images aux membres du jury du World Press Photo 2017. Le prix tant attendu pour ce 60e anniversaire a été décerné au photographe turc Burhan Ozbilici pour son image détonante de l’assassin de l’ambassadeur russe lors d’une exposition à Ankara, le 19 décembre 2016. Aperçu de quelques images primées, révélatrices des tensions et “de la haine de notre époque”.



Source : http://www.courrierinternational.com/diaporama/diaporama-les-images-primees-au-world-press-photo-2017

Auteur :

Date de parution : 13 February 2017 | 3:35 pm