«Martyre» de l’A10 : comment l’ADN a permis de résoudre un cold case vieux de 30 ans

News



Acide désoxyribonucléique. Derrière ce mot barbare se cache la clé de nombreux cold cases, ces affaires non élucidées qui encombrent les tribunaux français. Plus connue sous le nom d’ADN, cette carte d’identité...

Source : http://www.leparisien.fr/faits-divers/martyre-de-l-a10-comment-l-adn-a-permis-de-resoudre-un-cold-case-de-30-ans-14-06-2018-7772004.php#xtor=RSS-1481423633
Auteur :
Date de parution : 14 June 2018 | 10:52 am