"Sur les sujets économiques et sociaux, Marine Le Pen est à gauche", dit Roquette

actu politique, Economie, fil info, intégral, Marine Le Pen, News, Rassemblement national, replay



Nouveau nom, nouvelle ligne politique ? Marine Le Pen était l'invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro ce dimanche 3 juin, et a fixé le cap à tenir pour les élections européennes de 2019. "Elle veut faire comme les Italiens", affirme Christophe Jakubyszyn, éditorialiste. "Elle veut des souverainistes, des populistes qui soient de droite et de gauche et refuse l'autre ligne défendue par Marion Maréchal, qui est celle d'un rassemblement des droites qui irait du Rassemblement national à une partie des Républicains", poursuit-il. 


Mais si ce qui se passe en Italie pourrait la servir, "elle voit bien que la Ligue dont elle est proche n'est pas arrivée au pouvoir toute seule, elle a fait une alliance avec le Mouvement 5 étoiles", explique Guillaume Roquette, directeur de la rédaction du Figaro Magazine. "Mais Marine Le Pen est sur une ligne où elle est à la fois à droite sur les sujets "identité" et à gauche sur les questions sociales et économiques", souligne-t-il. 


Marine Le Pen dans une impasse ?


"Avec qui peut-elle s'allier alors ?", se demande le journaliste. "Pas avec la France insoumise parce que ses positions sur l'immigration et l'Islam ne sont pas celles de Mélenchon, et pas avec la droite classique parce qu'elle a une politique économique qui est celle de Georges Marchais", détaille Guillaume Roquette, qui parle d'un "plafond de verre" atteint par la présidente du RN. 

Pour Benjamin Sportouch, rédacteur en chef adjoint du service politique de RTL, le Rassemblement national de Marine Le Pen "est pour l'instant parti d'un mauvais pied", notamment parce qu'elle est "obligée de se positionner par rapport à sa nièce Marion Maréchal", explique-t-il. "Il y a un contraste fort entre la sympathie qu'elle éprouve pour sa nièce et le désaveu idéologique en disant 'je ne suis pas conservatrice ni libérale'", comme l'assume Marion Maréchal, conclu Guillaume Roquette. 


La rédaction vous recommande

  • En réponse à Marion Maréchal, Marine Le Pen "ne se considère pas comme conservatrice"
  • Marine Le Pen : Robert Ménard souhaite qu'elle soit "moins gauchiste" sur l'économie
  • Européennes : Marine Le Pen propose une liste commune à Nicolas Dupont-Aignan
  • Marion Maréchal dispose-t-elle d'une parole plus libre que Marine Le Pen ?




Source : http://www.rtl.fr/actu/politique/sur-les-sujets-economiques-et-sociaux-marine-le-pen-est-a-gauche-dit-roquette-7793553816
Auteur : Olivier Mazerolle,Philippe Robuchon
Date de parution : 3 June 2018 | 5:31 pm