Corée du Sud : vers la fin des fermes de chiens ?

actu international, alimentation, chiens, CORÉE DU SUD, fil info, Insolite, INTERNATIONAL, News



Les fermes de chiens vont-elles disparaître de Corée du Sud ? Secteur historique et culturel sur la péninsule, l'élevage et la consommation de chiens sont de plus en plus décriés par les associations et délaissés par les consommateurs. À tel point que Lee Sang-don, parlementaire issu du parti minoritaire Bareunmirae, a proposé de supprimer l'élevage de chiens de la loi, rapporte The Korea Times. 


La législation coréenne actuelle sur l'élevage de chiens est ambiguë. Selon le "Livestock Industry Law", les éleveurs ont le droit de générer du profit avec l'élevage de chiens. En revanche, selon le "Livestock Processing Act", les chiens ne sont pas considérés comme du bétail. De fait, la filière ne s'organise pas autour des réseaux traditionnels de distribution de viande. Les fermiers peuvent vendre directement leur viande aux restaurateurs, à condition que le chiens n'ait pas été tué en public.


Une consommation en baisse


L'association de protection des animaux Animal Liberation Wave a salué cette proposition de loi. "Il y a plus de 3.000 fermes où un million de chiens sont tués chaque année. Nous espérons que cette proposition de loi en devienne une, afin de faire le premier pas vers la fin de l'industrie de viande de chien en Corée" a-t-elle déclaré.

Si la viande de chien reste prisée des hommes plus âgés qui y voient un moyen de gagner en virilité, les plus jeunes et les femmes ne sont pas très férus de ces canidés. Ainsi, selon la mairie de Séoul, le nombre de restaurants servant du chien, les "bosintang", serait passé de 528 en 2005 à 329 en 2014. Selon l'association Last Chance for Animals, 81 % des Sud-Coréens n'ont pas consommé de viande de chien dans l'année. 


La rédaction vous recommande

  • Corée du Nord et Corée du Sud promettent un traité de paix avant la fin de l'année
  • Corée du Sud : dans un mur de Séoul, une "boîte" pour abandonner son bébé
  • En Corée du Sud, une école de résurrection pour les "transfuges" du Nord




Source : http://www.rtl.fr/actu/international/coree-du-sud-vers-la-fin-des-fermes-de-chiens-7793599425
Auteur : Éléonore De Marnhac
Date de parution : 31 May 2018 | 7:05 pm