Vu d’Iran. Le Festival de Cannes, une tribune pour “criminels”

News



Année après année, le soutien du Festival de Cannes aux cinéastes indépendants iraniens ne se dément pas. Pour cette 71e édition, deux réalisateurs, Asghar Farhadi et Jafar Panahi, ont été retenus en sélection officielle. Au grand dam de la presse conservatrice iranienne, qui les accuse de salir l’image du pays.

Source : https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/vu-diran-le-festival-de-cannes-une-tribune-pour-criminels
Auteur :
Date de parution : 7 May 2018 | 12:39 pm